vendredi 17 octobre 2008

Les élèves arrivent peu à peu ...


Je découvre peu à peu et avec plaisir des élèves nouveaux, des élèves ayant chacun leur vécu, leur personnalité. C'est un travail passionant, établir une relation de confiance et de dialogue avec eux est extrèmement enrichissant. Il faut cependant savoir garder des distances et notre place d'enseignant.

Les élèves sont ici pour des raisons diverses, absentéisme, comportement, peur d'évoluer dans un groupe classe et chaque enfant, chaque situation est différente.
Pas de problème majeur pour le moment, les enfants ou adolescents essaient de venir le plus régulièrement possible, de travailler et de réapprendre à respecter des règles et un cadre (ca qui n'est pas facile pour tout le monde) .
Parfois, il peut arriver qu'un élève n'ait pas envie de travailler ou soi simplement fatigué.
Tout la subtilité est de savoir apprécier l'état d'esprit de ce dernier pour savoir s'adapater. Ce que je veux dire par là, c'est que par moment l'absence de travail peut être due à une fatigue réelle ou un problème extérieur au dispositif (familial, social, personnel,...) ou au contraire à ce que l'on pourrait appeler une "non-envie" de travailler par absence de motivation réelle.


Plein d'espoirs, je me dis que pour certains d'entre eux ils arriveront à se sortir de la situation difficile qu'ils traversent, conscient de leurs difficultés mais persuadé que tout le monde à sa chance...

2 commentaires:

Stéphane ANTONINI a dit…

Bonjour,
Je suis bien content de tomber sur votre site, car j'ai un avis -éclairé- à vous demander. Je n'ai aucune expérience avec les ados, je suis simplement un papa, et on me propose un contrat dans un collège, pour travailler dans une classe relais; le responsable m'assure que malgré mon absence d'expérience, je corresponds au poste, et il m'a très "vendu" ce poste, en me présentant tous les aspects positifs. Néanmoins, je me pose la question : même si je ne serai présent que 26h par semaine, est-ce qu'il ne faut, quand même, un minimum d'expériences pour être vraiment capable d'encadrer ce public et surtout d'obtenir des résultats ? J'ai lu pas mal de commentaires sur les classes relais, et, pour être honnête, j'ai l'impression que le responsable cherche surtout à "séduire" un candidat parce qu'il ne trouve personne qui accepte le poste, tant les conditions de travail semblent très difficiles... Qu'en pensez-vous ? Merci de votre aide...

cyrr63 a dit…

Selon moi, c'est un travail difficile mais très interessant au niveau humain et personnel, qui demande une motivation réelle et une envie d'aider les autres, les principales qualités sont une grande patience, beaucoup de calme face à des ados qui n'ont pas de limites et qui pourront forcément s'énerver et crier plus fort que nous. L'expérience est importante mais ce n'est pas le principal. Il faut de bonnes bases scolaires et une réelle envie.
Bon courrage et si vous êtes motivés n'hésitez pas ... en gardant à l'esprit que la classe relais et la dernière chance pour ces jeunes mais que le résultat n'est pas garanti, on ne peut pas aider un ado qui ne le souhaite vraiment pas ...